RdV Ancestral

#RDVAncestral

Le Rendez-vous Ancestral est un challenge qui me plait beaucoup. Chaque troisième samedi du mois, Guillaume nous propose de décrire la rencontre avec un ancêtre que l’on a choisi.

La règle du jeu est la suivante : 
Je me transporte dans son époque et je vais à la rencontre d’un aïeul. 

Le projet est attrayant, mais l’on se confronte très vite à des difficultés majeures.

Certains ancêtres apparaissent fort impressionnants et, malgré le désir de leur demander des explications précises, il n’est pas sûr que nous ayons envie de les voir en face à face. Parfois il y a trop d’épines dans nos recherches généalogiques et l’on manque de force pour que pouvoir les aborder.
La rencontre risque d’être délicate avec d’autres ancêtres pour lesquels nous éprouvons de la sympathie soit parce que leur vie nous touche particulièrement, soit parce que nous avons longtemps cherché leurs traces dans les archives. En effet je connais l’avenir : leurs joies, leurs deuils et surtout l’heure de leur mort. Et cela … je ne dois surtout pas le leur révéler.
Ce rendez-vous notés sur mon agenda, je les prépare soigneusement pour ne pas commettre d’impair. Il importe de se renseigner sur leur histoire et de bien contextualiser la date de la rencontre.
Quelle attitude allons-nous adopter avec une vieille grand-mère, un respectable aïeul, un jeune homme aventureux ou une jeune veuve éplorée, etc. ? Nous pouvons simplement les regarder vivre et partager un moment d’empathie en silence. Parfois il faudra les consoler, les rassurer lorsqu’ils sont inquiets, là c’est faisable. Mais les guérir de leurs maladies, ressusciter leur enfant ou leur époux, ... Nous aimerions tant avoir le pouvoir rétroactif de les aider à mieux vivre.

Je vous invite à suivre les liens ci-dessous
#RDVAncestral
pour vivre un moment privilégié
en compagnie de nos ancêtres :







1 commentaire:

  1. Une nouvelle page, un bien joli texte pour exprimer la palette de nos ressentis lors de ce rendez-vous mensuel, une rencontre vers laquelle nous allons sur la pointe des pieds....

    RépondreSupprimer

Merci pour le commentaire que vous laisserez !