2018-11-09

H_Hôtel de Ville de Lyon


Une petite fille de huit ans traverse les couloirs de l’Hôtel de Ville de Lyon en criant, « J’ai un nouveau petit frère, il s’appelle Claude Bertaud ». Elle court pour annoncer cette nouvelle à son vieil oncle qui habite ici.


Le 30 mai 1681
Marie Blanchet (sosa 1425) vit dans « la Maison de Ville » depuis que sa mère a épousé en secondes noces Paul Bertaud, (V_voyer de la ville de Lyon). Marie se souvient de la brillante fête donnée à l'occasion du mariage de sa maman, il y a quatre ans.  Elle était impressionnée par tant de beaux messieurs importants.


La voilà qui entre dans l’atelier de son oncle Thomas Blanchet, il est penché sur le projet du grand autel et du retable pour l’église des Carmélites (voir billet K). L’artiste interrompt son travail pour accueillir la fillette. Cette naissance est une joie pour tous les deux.
« J’espère que ma chère Louise va bien. J’irai la féliciter tantôt » dit-il.
Le vieil homme sait que la petite Marie devient l’aînée d’une nouvelle fratrie. Elle a besoin de son affection.

Marie est la fille de son frère Louis qui est décédé alors que l’enfant avait deux ans et demi. Elle ne se souvient pas de son père. Comme Thomas, mais moins talentueux Louis Blanchet (sosa 2850) était peintre officiel de la ville de Lyon.
Thomas s’est occupé de  présenter la jeune veuve de Louis à Paul Bertaud (V_ voyer de la ville) que nous venons de rencontrer dans l’escalier de l’Hôtel de Ville. Le beau-frère est présent lors du contrat de mariage aux côtés de la mère de Louise, Antoinette Daurolles, (sosa 5703) procédant de l’autorité du sieur Vermant (son second époux)« et du bon avis de Thomas Blanchet »
Voici leurs signatures au bas du contrat en 1677 :




Louise Ballet (sosa 2851) est encore une jeune maman, elle a 25 ans. Ils forment un beau couple avec Paul qui a seulement huit ans de plus qu’elle.
La situation est bien différente de celle qu’elle a vécue lors de son premier mariage. Lorsque Louis Blanchet a épousé Louise, il avait environ 35 ans et Louise était, à cette époque-là, âgée de … 13 ans. Heureusement, leur premier enfant est né trois ans et demi plus tard, mais Louise avait seulement 17 ans. Comme son oncle et parrain, celui-ci s’appelle Thomas Blanchet mais on perd sa trace rapidement. Thomas qui n’a pas d’héritier a reporté toute son affection sur Marie, sa nièce chérie.
 Il veille à ce que la fillette soit heureuse dans ce grand bâtiment prestigieux, mais qui n’est pas à la taille d’une enfant.


L'Hôtel de Ville est un immense chantier auquel contribue Thomas depuis son installation à Lyon en 1655. Blanchet a appris à Rome auprès des grands maîtres les techniques du baroque dont il devient le spécialiste à Lyon.  Lucie Galactéros de Boissier écrit « Après avoir transformé la ville en un centre d’art baroque unique en France » durant les trente quatre années de sa vie à Lyon, il meurt en 1679, « dans sa maison dans l’hôtel de ville »

Bibliographie
L’Hôtel de Ville de Lyon, Paris, imp. nationale, 1998
Thomas Blanchet (1614-1689), Lucie Galactéros de Boissier, Paris, Arthena, 1991
Dictionnaire historique de Lyon, P. Béghain, B. Benoit, G. Corneloup, B. Thevenon, Éditions Bachès, 2010

2 commentaires:

  1. À petits pas dans un bâtiment emblématique de Lyon, cette façon de procéder te ressemble.

    RépondreSupprimer
  2. En effet, je savoure ces ballades prudemment. La distance avec les siècles passés me permet d'aller sur les lieux en étant un peu moins intimidée par tous ces personnages de ma belle-famille.

    RépondreSupprimer

Merci pour le commentaire que vous laisserez !