2017-06-13

K _ joKer

Il faudrait plus de 26 lettres du ChallengeAZ pour entrer dans le thème de la Révolution française. La lettre K ne doit pas être un casse-tête, elle sera un joKer.
Cela me donne l'occasion de mettre à l'honneur les Archives départementales à la suite de l'article I_Inventaire de la série révolutionnaire. Tout généalogiste apprécie le travail de collecte et de gestion des AD et aime se rendre dans la préfecture pour les consulter.


Les départements sont une création de la Révolution française. 
Les cahiers de doléances expriment les revendications des Français qui demandent le droit de s’administrer eux-mêmes, ils en ont assez des privilèges liés à l’administration des provinces. Les officiers royaux qui achetaient leurs charges vont être remplacés par des élus ou des fonctionnaires compétents.
Le 15 janvier 1790, le royaume de France est divisé en 83 départements. Les noms sont choisis en fonction de la géographie et de l’hydrographie. Il fallait déterminer le choix de la préfecture et des chefs-lieux afin qu’il soit possible de s’y rendre en moins d’une journée de cheval depuis n’importe quel point du territoire.

Départir signifie partager. 
C’est plus facile à dire qu’à mettre en place ! Le découpage pose une quantité de problèmes qui en 1789 sont âprement discutés par les députés de l’assemblée. Voici la carte proposée par le député de Rouen : 80 carrés égaux de 18 lieues de côté. 


JF Biauzat dont j’ai parlé (H_Honnête Homme) s’est occupé de défendre le territoire de sa province d’Auvergne. C’est ainsi que Clermont, dont il avait été élu maire en reconnaissance de son implication en tant que député est devenue le chef-lieu du Puy de Dôme. Il a jugé préférable d’éviter le nom de Mont d’Or "afin d'éviter que l'on ne conçoive l'idée de richesse en prononçant son nom "

Lettres-patentes du 4 Mars 1790 

Le généalogiste connaît les difficultés des recherches lorsque nos ancêtres habitaient à la lisière de plusieurs départements.
Les miens demeuraient à la limite de l'Auvergne, entre l’Ardèche et la Haute-Loire (Je vous en parlerai à la lettre V_Vivarais-Velay)

Sur cette carte, deux départements ont été ajoutés : la Loire qui se détache du Rhône-et-Loire et le Comtat Venaissin devient le Vaucluse 


Le département est divisé en districts, et le district est divisé en cantons. A chaque niveau, siège une assemblée administrative.  Il y aura désormais une municipalité dans chaque ville, bourg ou paroisse. Le chef de l’administration municipale prend le titre de maire.

Avez-vous des maires dans vos généalogies à cette époque ?

Le nôtre n’a pas eu de chance : Gaspard M. a été le deuxième maire d’Écully (69) du 2/12/ 1792 au 15/08/1793. (Vous pouvez lire G_ Gaspard Guillotiné)

3 commentaires:

  1. Un de mes ancêtres a été le premier maire de sa commune. J'en avais écrit un article sur mon blog : http://genealogievalerie.blogspot.fr/2016/06/pierre-guerin-sieur-de-belenclos-le.html

    RépondreSupprimer
  2. Voilà une occasion de remettre à l'honneur les anciens articles de blog. Je vais le relire !

    RépondreSupprimer
  3. Envie de dire : joker instructif qui souligne la nouvelle organisation du pays.
    et si je révisais pour mes 2 départements principaux !

    RépondreSupprimer

Merci pour le commentaire que vous laisserez !