2016-06-24

U _ Ustensiles Usés

Et s’ils nous racontaient l’histoire de leurs utilisateurs, ces vieux ustensiles remisés au fond des placards ou même sous la poussière de la cave. Quelques uns ont eu le privilège d’être choisis par mon père, nettoyés, réparés et mis  à la place d’honneur sur des étagères.

Ces objets ont servi aux usages de la vie quotidienne de nos ancêtres. Depuis que je cherche leurs traces, chaque objet me pose des questions. Il faut deviner à qui il appartenait, à quelle époque il était en service, et quelle était sa fonction...


Ces fers à repasser ont pu être utilisés par 
Joséphine Audibert, Éléonore Fave, Thérèse Davin qui étaient couturières.

ces très vieilles cuillères   
ces fourchettes rouillées
auraient pu être jetées 

Le pichet en étain
n’est pas si rare,
une autre personne du village
en possède un semblable,
probablement du même artisan.
Transmettre des objets, c’est sympa ; mais si ces ustensiles n’ont pas d’histoire, ils n’ont aucune valeur. Alors j’ai commencé à les inventorier, en cherchant une méthode pour que cela soit pratique. J’ai abandonné la fiche papier qui demande trop de précision, car les renseignements évoluent lorsque les recherches se spécialisent.
Après avoir pensé aux tableurs, aux bases de données… ce qui me convient aujourd’hui c’est le logiciel de présentation PowerPoint (Open Office remplit la même fonction). 
Chaque planche concerne un objet que j’ai photographié soigneusement.
J’ajoute le titre et le texte où je fais la description : matériau, dimension, époque… ce qui me propulse sur internet afin de me documenter. Les sites de vente proposent souvent des objets similaires dont la description est intéressante, les sites d’antiquaires ou de collectionneurs m’ont appris beaucoup, ce qui change mon regard et donne des pistes de recherche. 
Dans les commentaires, j’ajoute ce que je sais de l’histoire familiale de cet objet, tant mieux si j’ai entendu des anecdotes ou si je suis capable de le situer dans la maison


Les bougeoirs
Dans mes souvenirs d’enfance, le couloir était sombre et un peu inquiétant. Les enfants tenant un bougeoir à la main  ne devaient pas s’attarder à l'étage.
Avant que Marius n'épouse Rose, qu'il rentre de la guerre (1GM) et qu'il installe l’électricité dans la maison, on allumait les lampes à huile.

Sauriez-vous me dire quelle était la fonction de cet objet ?


6 commentaires:

  1. l'objet ne serait-il pas un presse agrumes ?

    RépondreSupprimer
  2. Au hasard, je penserai à un outil pour briser les fruits à coque: noix ou autre ?

    RépondreSupprimer
  3. Excellente idée de présentation pour ces objets du passé auxquels on s'est attaché. Au cours d'un stage d'écriture j'avais fait parlé le buffet de salle à manger de mes grands-parents pour qu'il raconte son histoire. Merci

    RépondreSupprimer
  4. Cet objet a suscité beaucoup de commentaires sur les groupes Facebook dédiés à la généalogie.
    La plupart s’accordent à reconnaître un presse-citron. Mais des pistes surprenantes suggèrent un outil de jardinage : planter les bulbes, de vigneron : fendre le « vime » ainsi qu’en vannerie pour fendre l’osier. D’autres gourmands pensent à fouetter le chocolat, la crème ou attendrir la viande …

    RépondreSupprimer
  5. Je relis vos articles et je m'aperçois que j'étais passé à côté de ces fers à repasser que j'ai bien connu toute petite sur le fourneau de ma grand mère (me souvient surtout des brûlures ... )

    RépondreSupprimer

Merci pour le commentaire que vous laisserez !