2015-09-18

Pienza en Toscane


Une envie de suivre la route des crêtes siennoises (crete senesi), cette voie qui serpente à travers les collines d’argile où l’on s’arrête à tout bout de champ pour photographier les paysages de Toscane : les lignes de cyprès conduisant aux maisons, les champs de tournesols, les champs de blé, les champs moissonnés puis labourés dévoilant leurs entrailles, mottes de terre grise. Un émerveillement !

Nous étions passés dans le Val d’Orcia, San Olivetto… il y a six ans. Je ne me doutais pas, alors, que mes ancêtres vivaient dans cette belle Toscane. 

Je connais leurs noms de famille :

Aldi, Biondi,Cipriani,Miliani, Preziani. 

Nous avons fait un jour le voyage à Pienza pour nous imprégner de l’ambiance de leur lieu d’origine.


Et cette année, un détour pour revoir Pienza s’est imposé. 


Ce bourg perché sur une colline est le berceau de cinq familles de mes ancêtres qui habitaient là au Moyen-Age.


Fresques de la librairie Piccolomini 
à Sienne, par Pinturicchio,1505
Le départ pour le concile de Bâle.
C’est justement l’île de Giglio 
que l’on aperçoit au large.

Pienza doit son nom au pape Pie II. Cet homme,  un des  plus grands lettrés de son époque, poète, diplomate, voyagea beaucoup; il s’appelait  lui-même : « varia videndi cupidus »   « désireux de voir une quantité de choses. »
Il a réalisé son rêve de construire la cité idéale à Pienza où il est né en 1405. A cette époque mes ancêtres vivaient dans ce bourg dont une grande partie appartenait à la famille Piccolomini; ils ont dû le connaître, le fréquenter. « Un village peu connu, mais doté d’un air salubre, d’un excellent vin et de tout ce qu’il faut pour se nourrir.» écrit-il dans ses comentarii.
Lorsqu’Enea Silvio Piccolomini est devenu pape en 1458, il revient dans son village natal, qui se nommait alors Corsignano, pour construire sa résidence d’été. Touché par la misère des habitants ce brillant humaniste du Quattrocento crée une citée idéale « née d’une pensée d’amour et d’un rêve de beauté » (selon le poète Giovanni Pascoli). 
La construction Pienza par les artistes de la Renaissance commence en 1459. Pie II, peut admirer le chef d’œuvre architectural : la place de la cathédrale et les palais sont édifiés en trois ans.

Pour une visite de Pienza je vous propose ce lien : /http://www.borghiditoscana.net/fr/pienza-sienne/

Enea Piccolomini meurt en 1464. Il dote généreusement sa famille dont il veut renforcer
le pouvoir.
Un de ses neveux est Pie III, un autre, Andrea, seigneur de l’île del Giglio. Ce qui explique que nos familles soient parties s’installer à Giglio au XVIe siècle.

Cette via del Giglio qui, lors de ma précédente visite, me paraissait une coïncidence,(ou peut-être la rue du lys) confirme ce lien entre ces lieux chers à mon histoire.



Sources :
La Libreria Piccolomini à Sienne in La Route des Fresques
Blog qui présente de nombreuses scènes qui témoignent de la vie en Toscane :

Le patronage architectural du pape Pie II Piccolomini :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour le commentaire que vous laisserez !