2015-06-12

K _ Kirghizistan

Généalogie au Kirghizistan


Nous quittons la Méditerranée, 
la route de la soie nous conduit en Asie centrale, au Kirghizistan. 

Pamir, Pic Lénine Kirghizistan 2013

Comment les kirghizes, peuple de bergers nomades, gardaient-ils la mémoire de leurs ancêtres ?


Le nom kirghiz signifie les «quarante» en référence aux 40 tribus. L’appartenance clanique est patrilinéaire. La règle d’exogamie implique de se marier hors de sa tribu ou alors avec un cousin situé en deçà du 7ème degré de parenté.

Le Sanjyra est une liste généalogique qui se transmettait oralement par les conteurs. Les enfants apprennent à réciter le nom des sept ancêtres de la lignée paternelle. De nos jours, les grands-parents transmettent ces généalogies par écrit. «Les anciens sont capables d’exposer de mémoire un vaste réseau de parenté».1

Actuellement dans la Kirghizie post soviétique, la société reste structurée par ces relations de parenté principalement de filiation patrilinéaire.

1- Bouchet Bertrand, Tribus d'autrefois,Kolkoze d'aujourd'hui, in Revue du monde musulman et de la Méditerranée,N°59-60, 1991. Des ethnies aux nations d'Asie centrale.pp.55-69.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/remmm_0997-1327_1991_num_59_1_149

 
Vallée de Sary Mogol, 2013


3 commentaires:

Merci pour le commentaire que vous laisserez !