2015-06-03

C _ Capitaine au long cours

« Bruno » Tropez Bancala 
mon arrière-grand-père était capitaine au long cours dans la marine marchande.

Il nait à Saint-Tropez en 1825.
Il meurt à Marseille en 1894.

Son portrait montre l’homme sévère qu’il était. Une parole est restée dans nos mémoires : 
« Ici je ne suis plus ton père, je suis votre capitaine.» dit-il à son fils Marius, jeune mousse sur son bateau.


Lui-même fut inscrit comme matelot en 1843.
De Marseille, il embarqua pour La Havane le 23 janvier, jusqu’au 24 juillet 1850. Bruno avait vingt quatre ans, c’était le premier de ses grands voyages.
Il faudrait consulter les registres maritimes pour connaître sa carrière de capitaine.  Nous savons qu’il est allé en Chine, comme en témoigne le service de porcelaine qu’il a rapporté à sa femme.

A Marseille en 1860, il épousa une fille de Saint-Tropez, Élisabeth Jean, elle avait vingt trois ans, lui trente quatre ans. 
Un an plus tard ils eurent un fils, Jean Baptiste Bruno (c’est l’oncle Baptistin). 
En 1868, naissance des jumeaux : l’un est sans vie, l’autre, Émile Baptiste, n’a vécu que huit jours. Ensuite Marie vint au monde en 1869.
Sa femme mourut en 1878. 
Bruno se remaria trois ans plus tard avec Marie Augustine Rose Nicolas qui sera la mère de deux fils, Marius et Joseph.